Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque, du MLF à l’Alliance des femmes pour la démocratie

Cette théoricienne du féminisme fait partie des militantes qui ont lancé le Mouvement de Libération des Femmes. Le droit des femmes fut la principale lutte de la vie d'Antoinette Fouque (Visiter le site Antoinettefouque-archives.com de Antoinette Fouque) A la fin des années 70, des militantes font le choix d'enregistrer le MLF comme une association. L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour sous la houlette d’Antoinette Fouque à son retour d'Amérique en 1989.

Enseignement et psychanalyse : lesactes militants d'Antoinette Fouque

Le cercle Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes, a été fondé par cette grande militante. En plus de sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque se fait critique littéraire pour plusieurs maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e. Son directeur de thèse est Roland Barthes. Antoinette Fouque prépare un DEA. C’est à cette époque qu’elle fréquente Monique Wittig, écrivaine féministe.

Editrice et libraire

Les Editions des femmes donnent les moyens à Antoinette Fouque de valoriser la création féminine. L'ensemble de la littérature féminine de l’époque est proposée dans sa première boutique à Saint-Germain-des-Prés à Paris. Au début des années 1970, elle crée Les Editions des femmes, et au même moment les Librairies des femmes sur Lyon, Paris et Marseille. Les librairies lancées par Antoinette Fouque restent ouvertes de 11 heures à minuit, il s'agit d'espaces d’échanges où les revues et livres sont à la disposition des visiteurs.

Antoinette Fouque, une militante sur toute la planète

Selon Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. C'est la phrase écrite sur une banderole qu'elle agite durant une manifestation du MLF sous l'Arc de Triomphe. Tous les combats féministes ont été appuyés par la militante. Antoinette Fouque lance le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie. Cette grande dame s’éteint en février 2014. Elle aura reçu les plus prestigieuses distinctions françaises.

Articles